Surveillance des lombalgies et de leurs facteurs de risque professionnels dans les entreprises des Pays de la Loire.

Publié le 9 Février 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction : grâce au programme de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques (TMS) mis en oeuvre dans les Pays de la Loire, les prévalences des lombalgies et de l'exposition à leurs facteurs de risque ont pu être estimées en population salariée. Méthode : un échantillon de 3 710 salariés âgés de 20 à 59 ans a été constitué par tirage au sort entre 2002 et 2004. Les données médicales et d'exposition professionnelle ont été recueillies par auto-questionnaire. Résultats - La prévalence des lombalgies au cours des 12 derniers mois était élevée, davantage chez les hommes (59%) que chez les femmes (54%). Une prévalence élevée de douleurs quotidiennes est, pour les hommes, observée principalement parmi les employés et agents de service de la fonction publique et les ouvriers et, pour les femmes, parmi les ouvrières. Les ouvriers et les employés civils et agents de service de la fonction publique étaient les professions les plus exposées aux facteurs de risque lombalgique. Conclusion : cette surveillance des TMS confirme la forte prévalence des lombalgies et de leurs facteurs de risque en population salariée et permet d'identifier les professions sur lesquelles la prévention devrait être prioritaire. (R.A.)

Auteur : Fouquet N, Ha C, Bodin J, Chotard A, Bidron P, Ledenvic B, Leroux F, Mazoyer A, Leclerc A, Imbernon E, Roquelaure Y
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 5-6, p. 48-51