Surveillance de la dengue à Mayotte. Point au 28 juin 2019.

Publié le 28 Juin 2019
Mis à jour le 19 juillet 2019

Situation épidémiologique

Entre le 30/03/2019 et le 14/05/2019, sept cas de dengue confirmés par le laboratoire du Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) ont été signalés à la Cellule de Veille d’Alerte et de Gestion Sanitaires de l’ARS OI. Ces cas étaient tous importés, cinq en provenance de La Réunion et deux de Tanzanie.
A partir du 20 mai, les premiers cas de dengue sans lien établi avec un cas importé ont été signalés à Mayotte. Depuis lors, le signalement de nouveaux cas de dengue acquis localement (=cas autochtones) se poursuit.
Au 28/06/2019, 35 cas de dengue ont été confirmés par le laboratoire du Centre hospitalier de Mayotte (CHM) : 23 sont des cas autochtones, 7 sont des cas importés et 5 ont une origine non encore identifiée (Figure1). Touchant autant les hommes que les femmes (sex-ratio H/F=1,06), l’âge médian est de 24 ans [12-63], 6 cas ayant moins de 16 ans. Parmi les 23 cas autochtones, 3 ont été hospitalisés incluant 2 femmes enceintes prises en charge à la maternité.
Le typage des prélèvements de deux cas importés, l’un de Tanzanie et l’autre de La Réunion a été réalisé par le laboratoire du CHM : le sérotype DENV1 a été identifié pour le cas importé de Tanzanie et le sérotype DENV2 pour le cas importé de La Réunion.

Parmi les cas autochtones, huit ont donné lieu à typage par le laboratoire du CHM qui a mis en évidence la prédominance du sérotype DENV1 (7/8) : deux d’entre eux ont été confirmés par le CNR associé des arboviroses à La Réunion qui a identifié 1 sérotype DENV1 et 1 sérotype DENV2.