Bulletin de santé publique La Réunion. Février 2019.

Publié le 7 Février 2019
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

En 2015, près de 100 personnes sont décédées par suicide dont plus de la moitié par pendaison. La Réunion présentait un taux de mortalité par suicide (13,6 pour 100000 habitants) en dessous du taux national.

Entre 2008 et 2017, le taux régional d'hospitalisations pour tentative de suicides (TS) a nettement augmenté pour être comparable à celui observé au niveau national en 2017 (142 vs 148 hospitalisions pour 100000 habitants).

Comme au niveau national, les profils démographiques différent respectivement pour les suicides et les TS :- Les hommes sont majoritaires parmi les suicides : 4 suicides sur 5 concernaient un homme (80%)- Tous sexes confondus, les 45-49 ans représentent la part la plus importante des suicides dans la région (15%)- Les adolescentes sont largement sur représentées parmi les TS : chez les jeunes filles de 15 à 19 ans, le taux annuel d'hospitalisations pour TS calculé sur 2015-2017 s'élevait à 1601 pour 100000.

Les intoxications médicamenteuses volontaires, première cause de TS : en 2017, elles volontaires concernaient près 9 recours aux urgences pour TS sur 10 et 73% des hospitalisations pour TS dans la région.

La moitié des récidives de TS survenue dans les 2 mois suivant le premier passage aux urgences : en 2017, 6,6% des suicidant admis aux urgences à la Réunion ont réitéré leur geste dans les 6 mois, la moitié d'entre eux dans les 2 mois.

La dimension des conduites suicidaires est multifactorielle : facteurs socio-économiques, événements négatifs de la vie, violences, antécédents de troubles mentaux ou état dépressif caractérisé…

Année de publication : 22/02/2019