Surveillance de la dengue à la Réunion. Point épidémiologique au 2 mai 2017.

Publié le 4 Mai 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Situation épidémiologique

Depuis le début de l'année, des cas de dengue autochtones sont à nouveau identifiés sur l'île. La circulation virale est active sur Saint-Paul et des cas sporadiques sont identifiés sur d'autres communes.L'installation d'une transmission autochtone du virus, dans une période où les conditions climatiques sont propices au développement des moustiques vecteurs, et où de nouvelles importations du virus sont possibles, peut faire craindre une intensification de la circulation viraleFace à cette situation, l'ARSOI a décidé de passer au niveau 2A* du plan de lutte contre la dengue et le chikungunya : " Identification d'une circulation virale modérée autochtone ".

* Défini selon le dispositif Orsec de lutte contre la dengue et le chikungunya à la Réunion, comportant 10 niveaux de risque et de réponse graduée

Année de publication : 04/05/2017