Surveillance de la bronchiolite à Mayotte. Point épidémiologique au 20 mars 2017.

Publié le 27 Mars 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Situation épidémiologique

A Mayotte, la surveillance de la bronchiolite repose sur les données d'activité du service d'urgences du Centre hospitalier de Mayotte (CHM) et celles du réseau de médecins sentinelles.Après une première vague épidémique au cours du mois de décembre 2016, une augmentation de l'activité pour bronchiolite dans le service d'urgences du CHM a été observée au cours du mois de février quelques semaines après la reprise scolaire.En cours de la semaine du 6 au 12 mars 2017, la part des passages aux urgences pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans a diminué et se situait à 20%, mais les consultations pour bronchiolite chez les médecins sentinelles ont augmenté à 2,7% de l'ensemble des consultations.Dans ce contexte, il est important de rappeler les mesures d'hygiène afin de limiter la transmission de cette pathologie.

Année de publication : 27/03/2017