Surveillance de l'hépatite A à la Réunion. Point épidémiologique au 24 août 2017.

Publié le 6 Septembre 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Situation épidémiologique

Depuis le début de l'année 2017, un nombre inhabituel de cas autochtones d'hépatite A a été identifié à la Réunion. Les données épidémiologiques sont en faveur d'une circulation autochtone suite à des importations du virus par des voyageurs de retour de Madagascar au premier trimestre. La majorité de ces cas est survenue chez des jeunes enfants ou des professionnels de la petite enfance. L'hépatite A étant la plupart du temps asymptomatique chez les jeunes enfants, une circulation a bas bruit s'est peut être installée et le système de surveillance ne détecte que les rares cas symptomatiques chez les enfants ou les cas symptomatiques survenant chez des adultes en contact régulier avec des enfants. Une grande vigilance des professionnels de santé est donc recommandée pour détecter les cas et éviter la diffusion de la maladie. D'autant plus que les retours de séjours de Madagascar peuvent être à l'origine de nouveaux cas importés.La rentrée scolaire s'accompagne souvent dans les semaines qui suivent d'une épidémie de gastro-entérite. Dans ce contexte de possible circulation d'hépatite A chez les jeunes enfants, une grande attention doit être apportée à l'hygiène en milieu scolaire (lavage des mains, etc.).

Année de publication : 06/09/2017