Situation de la fièvre typhoïde à Mayotte. Point épidémiologique au 17 août 2016.

Publié le 26 Août 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Situation épidémiologique

Dans un contexte d'accès à l'eau potable et d'assainissement insuffisant, la fièvre typhoïde reste une maladie endémique à Mayotte, avec une incidence estimée à 11,9 cas pour 100 000 habitants en 2016 (janvier-juillet). Au cours des dernières années, les cas sont survenus de manière isolée ou sous la forme de regroupements géographiques dans plusieurs endroits sur l'île.Parmi les 27 cas diagnostiqués en 2016 et déclarés à la CVAGS, 13 résident dans le village de Longoni. Ces patients vivent dans des conditions précaires et l'eau de la rivière de Longoni a été identifiée comme la source de contamination probable de ces cas. Un renforcement de la surveillance épidémiologique est mis en place afin d'identifier d'éventuels autres cas et permettre une meilleure description du phénomène.En parallèle, des mesures de renforcement d'hygiène et environnementales doivent être mises en oeuvre dans ce quartier afin de limiter l'apparition de nouveaux cas.

Année de publication : 26/08/2016