Bilan du dispositif de surveillance des complications oculaires liées à l’observation de l’éclipse solaire du 1er septembre 2016 à la Réunion et à Mayotte.

Publié le 6 Octobre 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Contexte

Le 1er septembre 2016, a eu lieu à la Réunion une éclipse annulaire de soleil et à Mayotte une éclipse solaire partielle. Ce phénomène exceptionnel de par sa beauté et sa rareté, présentait des risques sur le plan oculaire, l'observation sans précaution d'une éclipse de soleil pouvant être dangereuse pour les yeux. En effet, l'oeil est sensible aux rayons ultraviolets et infrarouges qui le pénètrent et se focalisent sur la rétine.En cas d'exposition massive et durable à une source lumineuse, comme l'observation du soleil sans protection (ou des mesures insuffisantes), il en résulte des altérations notamment à type de brûlures rétiniennes, plus ou moins réversibles.Face aux risques encourus par le public, les préfectures de la Réunion et de Mayotte et l'Agence de santé océan Indien (ARS-OI) ont organisé une importante communication relative à la prévention des accidents ophtalmologiques à l'attention du grand public. Une surveillance épidémiologique des effets potentiels a également été mise en place.

Année de publication : 06/10/2016