Surveillance épidémiologique de la leptospirose à La Réunion. Point au 12 décembre 2013.

Publié le 16 December 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Chaque année, durant l'été austral, une recrudescence des infections par la leptospirose est constatée à la Réunion. Les premiers mois de l'année présentent des conditions de température et de pluviométrie particulièrement propices à la survie des leptospires dans l'environnement. En 2002 et 2003, l'Observatoire de Régional de la Santé (ORS) de la Réunion avait réalisé des enquêtes en milieu hospitalier afin d'étudier les déterminants de cette pathologie. Puis en 2004, une surveillance pérenne a été mise en place par la Cire OI, basée sur le signalement des cas par les médecins et les laboratoires d'analyse et de biologie médicale de l'île de la Réunion, aussi bien du secteur ambulatoire qu'hospitalier.Ce point épidémiologique présente les résultats de ce système de surveillance pour les 11 premiers mois de l'année 2013, mis en lumière par les données de surveillance depuis 2004 auxquelles ont été rajoutés les résultats des enquêtes ORS de 2002 et 2003.