Surveillance des appels aux Centres 15 et de l'activité des urgences hospitalières à la Réunion et à Mayotte. Point au 9 août 2013.

Publié le 9 Août 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Recrudescence des passages codés " coqueluche " à la Réunion

Depuis le début de l'année 2013, une recrudescence des passages pour coqueluche est observée sur les services d'urgences de l'île. Au total, 21 passages ont été codés coqueluche en diagnostic principal ou associé (codes CIM-10 : A37, A37.0, A37.1, A37.8, A37.9) entre le 1er janvier et le 4 août 2013 alors que sur l'ensemble de l'année 2012, 8 passages ont été notifiés par le système de surveillance. La courbe épidémique présentée sur la figure 1 montre une première vague en début d'année et une seconde vague depuis le mois de juin.Ces passages concernaient principalement des nourrissons (n=11). Lors des investigations, il a été mis en évidence la présence de tousseurs adultes dans l'entourage de l'enfant. Néanmoins les investigations se poursuivent afin de valider le signal. Pour rappel, la couverture vaccinale contre la coqueluche dans la population adulte (19-28 ans) en 2009 était de 49,4%.