SEGA : le réseau de surveillance des épidémies et de gestion des alertes de l'Océan Indien

Publié le 4 Mars 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

La Commission de l'Océan Indien (COI) est une organisation intergouvernementale qui regroupe cinq États-membres : Union des Comores, France (La Réunion), Madagascar, Maurice et Seychelles. Suite à l'épidémie de chikungunya qui a touché la zone en 2005-2006, ces États ont décidé de développer un projet régional visant le renforcement de la surveillance épidémiologique, de l'alerte précoce et de la riposte aux épidémies. Le réseau a initié une amélioration de la coopération régionale en matière de surveillance sanitaire en mettant l'accent sur la formation des ressources humaines, le renforcement des moyens de surveillance, d'investigation et de diagnostic des pays, ainsi que sur l'échange des informations entre les professionnels chargés de la veille sanitaire et du contrôle des maladies, au travers de téléconférences hebdomadaires permettant d'échanger sur la situation épidémiologique et les signaux d'événements sanitaires. L'existence du réseau favorise la réactivité des responsables de santé publique et la prise de décision pour lutter contre la propagation des maladies au sein des pays de la COI. La pérennisation du réseau, l'amplification des coopérations en matière de riposte et une meilleure articulation entre santé humaine et santé animale seront les prochains objectifs à atteindre.(R.A.)

Auteur : Solet JL, Lepec R, Flachet L, Assoumani Y, Randrianarivo-Solofoniaina AE, Nundlall TR, Polycarpe D, Gedeon J, Filleul L
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2014, n°. 7, p. 130-5