L'épidémie de grippe à virus A(H1N1) 2009 à la Réunion : données épidémiologiques

Publié le 1 Mai 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

À la Réunion, le dispositif de surveillance de la grippe a permis de suivre la dynamique épidémiologique de l'épidémie liée à l'émergence du virus pandémique A(H1N1)2009. Ce dispositif reposait principalement sur un réseau de médecins sentinelles, associé à une surveillance virologique, ainsi que sur un suivi des formes graves et des décès. Les données fournies étaient analysées et diffusées selon une fréquence hebdomadaire. Le premier cas importé a été confirmé le 5 juillet 2009 chez un voyageur en provenance d'Australie et les premiers cas autochtones étaient rapportés le 23 juillet. Le pic épidémique était atteint en cinq semaines et la durée de l'épisode épidémique a été de neuf semaines. Le virus pandémique a très rapidement supplanté les virus saisonniers qui avaient commencé à circuler et on estime à 12,85 % le taux d'attaque pour les cas symptomatiques d'infection par le virus A(H1N1) 2009. Le taux d'hospitalisation était de 32 pour 10 000 cas estimés et 24 personnes ont présenté une forme grave ayant nécessité un séjour en service de réanimation. Parmi les certificats de décès reçus par la direction régionale des affaires sanitaires et sociales, 14 mentionnaient la grippe, dont sept pour lesquels la présence du virus pandémique a été biologiquement confirmée. Ces décès sont survenus chez des sujets significativement plus jeunes qu'habituellement observé à la Réunion pour la grippe saisonnière. Dans l'ensemble, l'épidémie a été d'une intensité et d'une gravité analogues à celles de la grippe saisonnière sur l'île de la Réunion.(R.A.)

Auteur : Renault P, Thouillot F, Do C, Baroux N, Cadivel A, Balleydier E, Brottet E, Kermarec F, D'Ortenzio E, Filleul L
Bulletin de la Société de pathologie exotique, 2011, vol. 104, n°. 2, p. 108-13