Investigation de cas groupés de fièvre Q - Florac, 2007

Publié le 1 Juillet 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

En mai 2007, des cas groupés de fièvre Q ont été signalés parmi les employés d'un établissement de formation agricole de Florac (Lozère). Une investigation a été conduite afin de déterminer l'ampleur du phénomène et d'identifier la source d'exposition. Après une recherche active de cas dans la commune d'implantation de l'établissement, une enquête transversale comprenant une étude de séroprévalence a été mise en oeuvre auprès des personnes ayant fréquenté l'établissement et de celles résidant ou travaillant à proximité entre le 1er avril et le 20 mai 2007. Un cas était défini comme une personne ayant un diagnostic sérologique positif de fièvre Q. Parallèlement, une enquête vétérinaire a été réalisée afin de rechercher des foyers animaux de fièvre Q dans les élevages en périphérie de Florac. Sur les 128 personnes enquêtées, 14 cas d'infections aiguës ont été confirmés y compris à l'extérieur du centre de formation. L'analyse statistique met en évidence un risque accru de fièvre Q lors de la pratique d'un sport extérieur et pour un lieu de résidence à proximité d'un dépôt de fumier. L'enquête vétérinaire a identifié deux élevages fortement excréteurs de fièvre Q dans un rayon de 5 km autour de Florac. Les résultats des investigations sont en faveur d'une transmission par voie aérienne à partir d'un élevage situé au nord-ouest de Florac. (R.A.)

Auteur : Goirand L, King L, Colardelle C, Duquesne V, Daurat G, Cicchelero V, de Valk H
Année de publication : 2009
Pages : 69 p.