COVID-19 : point épidémiologique en Occitanie du 29 octobre 2020

Publié le 30 Octobre 2020
Mis à jour le 30 octobre 2020

Points clés

COVID-19 : la circulation virale s’intensifie sur l’ensemble de la région Occitanie et cette tendance se traduit par une augmentation des recours aux soins, ambulatoires et hospitaliers, pour les formes graves ou non.

Sur la semaine 43 et au plan régional, les indicateurs de surveillance syndromique traduisant les formes peu graves de la maladie étaient en augmentation par rapport à la semaine précédente (passages aux urgences et actes réalisés par les associations SOS Médecins). Les consultations en médecine de ville auprès de médecins du réseau Sentinelles étaient en revanche stables.

Le nombre de nouvelles hospitalisations et hospitalisations en service de réanimation ou soins intensifs était en augmentation en semaine 43 (respectivement +37% et +24% d’admissions par rapport à la semaine passée). Cette tendance était observée sur la majorité des départements et concernait à la fois les tous âges et les 65 ans et plus.

Les indicateurs de circulation virale en population générale étaient eux aussi en augmentation par rapport à la semaine précédente dans tous les départements de la région et dans toutes les classes d’âge. Le taux d’incidence standardisé dépassait les 250 cas pour 100 000 dans 10 des 13 départements de la région. L’incidence était en progression dans toutes les classes d’âge ; les 20-30 ans représentaient toujours la classe d’âge la plus touchée. La progression au cours des 2 semaines précédentes des indicateurs virologiques à des niveaux élevés témoigne d’une circulation virale très active et rapide en région Occitanie. L’ensemble des indicateurs sont à la hausse, en milieu ambulatoire comme à l’hôpital.

Au 29 octobre 2020, les 13 départements de la région étaient classés en niveau de vulnérabilité élevée. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’impact de l’épidémie sur le système de santé, dans l’attente d’observer les premiers effets sur l’évolution de l’épidémie des mesures de gestion les plus fortes (confinement) annoncées cette semaine