Surveillance sanitaire en Occitanie. Point épidémiologique au 7 février 2017.

Publié le 9 Février 2017
Mis à jour le 12 mai 2019

Chaque année, du 1er novembre au 15 avril, Santé publique France réalise une surveillance des cas graves de grippe admis en réanimation afin de mesurer le poids de l'épidémie, d'anticiper un éventuel engorgement des structures et d'adapter le cas échéant les mesures de contrôle.Tous les services de réanimation et certains soins intensifs sont invités à signaler à l'aide d'une fiche de signalement régionale tout patient hospitalisé en réanimation et présentant :- un diagnostic de grippe confirmé biologiquement.- OU une forme clinique grave sans autre étiologie identifiée, dont le tableau clinique et l'anamnèse évoquent le diagnostic de grippe même si la confirmation biologique ne peut être obtenue (cas probable).

Parallèlement, une surveillance virologique est également mise en place à l'aide des données des laboratoires de virologie des CHU de Toulouse, Nîmes et Montpellier afin de mesurer la circulation du virus grippal.

Année de publication : 09/02/2017