Surveillance des arboviroses en Occitanie. Point épidémiologique au 13 octobre 2017.

Publié le 16 Octobre 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

En Occitanie, depuis le 1er mai 2017, 77 cas suspects signalés dans les 10 départements sous surveillance renforcée :- aucun cas autochtone n'a été confirmé- 23 cas importés (=de retour de zone de circulation virale) de dengue, 3 de Zika, 1 flavivirus et 0 de chikungunya ont été confirmés- Les cas confirmés de dengue viennent principalement d'Afrique (Côte d'Ivoire), d'Asie (Sri Lanka), d'Océanie (Polynésie Française)- Les cas confirmés de zika sont importés d'Amérique (Costa Rica, Cuba, Equateur)

Au niveau national, du 1er mai au 13 octobre 2017 :- Deux foyers de transmission autochtone du chikungunya épidémiologiquement liés ont été mis en évidence dans un quartier de la commune du Cannet-des-Maures depuis le 11 août 2017 et dans la commune de Taradeau depuis le 15/09/2017. Au 09/10/2017, 13 cas confirmés (mise en évidence du virus par PCR) et 3 cas probables (mise en évidence des anticorps IgM anti-chikungunya) ont été identifiés (Cannet-des-Maures : 8 confirmés et 2 probables , Taradeau : 5 confirmés et 1 probable). Le dernier cas a débuté ses signes le 9 septembre 2017.- Le 26 septembre 2017, un cas autochtone de zika résidant dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a été identifié. Il s'agit d'une transmission par voie sexuelle par un partenaire infecté lors d'un séjour à l'étranger dans les Caraïbes.- 121 cas importés (=de retour de zone de circulation virale) de dengue, 11 cas de Zika, 4 flavivirus et 3 cas de chikungunya ont été confirmés.

Année de publication : 16/10/2017