Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 4 mai 2016.

Publié le 30 Mai 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Fait marquant

Fin de l'épidémie de grippeL'épidémie de grippe est maintenant terminée sur l'ensemble du territoire français métropolitain et dans toutes les régions. Ce bulletin de surveillance des épidémies hivernales est donc le dernier pour la saison 2015-16. Un bilan détaillé de la saison grippale sera publié à l'automne au niveau national et régional.

Démarrage de la surveillance renforcée des arboviroses Le dispositif de surveillance renforcé de la dengue et du chikungunya est reconduit et étendu à l'infection à virus zika. Il concerne huit départements de la région : l'Hérault, le Gard, la Haute-Garonne, l'Aude, les Pyrénées-Orientales, le Lot, le Tarn, le Tarn-et-Garonne où l'implantation du moustique Aedes albopictus est avérée. Ce dispositif est mis en place du 1er mai au 30 novembre 2016, et repose sur la détection précoce des cas importés dits " suspects ". Compte tenu de la forte épidémie de zika en cours dans la zone Amérique latine et Caraïbe, de nombreux cas importés sont attendus en métropole. Tous les cas suspects (cf définitions sur la fiche) de retour d'une zone de circulation de ces virus doivent faire l'objet d'un signalement nominatif à l'ARS (cf coordonnées sur la fiche) sans attendre la confirmation biologique à l'aide de la fiche de signalement et de renseignements cliniques. Ce signalement permet, lorsque cela est nécessaire, une intervention d'élimination des moustiques autour des lieux de vie des patients afin de prévenir la survenue d'une chaine de transmission autochtone. Il est recommandé de rechercher simultanément les trois infections. La prescription doit également être accompagnée de la fiche de signalement et de renseignements cliniques.

Année de publication : 30/05/2016