Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 29 janvier 2015.

Publié le 3 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Grippe : Début de l'épidémie confirmée en FranceAu niveau national, le seuil épidémique a été franchi pour la deuxième semaine consécutive confirmant le début de l'épidémie. En semaine 4, le taux d'incidence des syndromes grippaux, calculé d'après les données du réseau unique, était de 482 cas pour 100 000 habitants [IC95% : 445 - 519], en très forte augmention par rapport à la semaine précédente (246 cas pour 100 000 habitants).La majorité des virus grippaux sont de type A(H3N2) en France et en Europe. Ces virus grippaux sont connus pour provoquer des complications chez les personnes à risque. La couverture vaccinale des populations à risque est insuffisante. Le virus B et A(H1N1) circulant sont identiques à la souche vaccinale ce qui n'est pas le cas pour la souche A(H3N2). Le vaccin est toujours le meilleur outil de prévention même si son efficacité n'est probablement pas optimale contre A(H3N2).La mortalité est supérieure aux valeurs attendus et concerne essentiellement les personnes de 85 ans et plus. La part attribuable à la grippe de ces décès n'est pas connue. Depuis le 1er novembre 2014, 223 cas graves de grippes ont été signalés à l'InVS dont 16 décès. La majorité de ces personnes avaient un facteur de risque de gippe compliquée et a été touchée par un virus grippal de type A.En Midi-Pyrénées, l'ensemble des indicateurs sont en nette augmentation, en médecine libérale comme hospitalière. Depuis le début de la surveillance, 11 cas graves hospitalisés en réanimation ont été signalés à la Cire Midi-Pyrénées (5 cas graves en semaine 4) dont deux décès. Le pourcentage de positivité de la grippe parmi les échantilons analysés au laboratoire de virologie du CHU est également en augmentation. Les virus grippaux identifiés sont essentiellement de type A (92%).

Année de publication : 03/02/2015