Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 26 juin 2015.

Publié le 26 Juin 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Bilan des cas de légionellose en France en 2014Le bilan des cas de légionellose survenus en France en 2014, publié le 16/06/15 par l'institut de veille sanitaire, rapporte 1348 cas de légionellose notifiés. Le taux d'incidence des cas notifiés de légionellose en France métropolitaine était de 2,0/100 000 habitants (supérieur au taux européen mais proche de celui des pays voisins tels que l'Italie et l'Espagne). Le gradient géographique Ouest-Est du taux d'incidence des cas notifiés de légionellose était toujours marqué et l'incidence variait de 0,8/100 000 habitants en Bretagne à 4,6/100 000 habitants en Franche-Comté (1,7/100 000 habitants pour Midi-Pyrénées). La majorité (67%) des cas était survenue au cours du second semestre avec une prédominance en juillet et août.L'âge médian des cas était de 63 ans (de 9 à 102 ans) et le sexe ratio homme/femme était de 2,7 (970 hommes et 369 femmes). L'incidence augmentait avec l'âge et les taux d'incidence les plus élevés s'observaient chez les personnes de plus de 80 ans (6,9/100 000). 74% des cas (997/1 348) présentaient au moins un facteur de risque connu (âge avancé, tabagisme, maladies respiratoires chroniques, diabète, maladies immuno suppressives, traitements immuno-suppresseurs).La majorité des cas était relatif à l'espèce Legionella pneumophila sérogroupe 1 (Lp1) (1305 sur 1339 cas). Pour 47 cas (14%), la souche humaine a pu être comparée aux souches environnementales isolées d'un lieu fréquenté par le malade et pour 32 (69%), les profils génomiques des souches se sont révélés identiques. Pour ces cas, les investigations environnementales et microbiologiques ont permis de préciser que les réseaux d'eau sanitaire étaient la source la plus probable de contamination dans 16 établissements de santé, 9 domiciles, 6 établissements de tourisme et 2 autres établissements publics.En 2014, de nombreuses investigations de cas communautaires regroupés dans le temps et dans l'espace (de 2 à 10 cas) ont été réalisées par les ARS en collaboration avec les Cires.

Année de publication : 26/06/2015