Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 13 février 2015.

Publié le 16 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Epidémie de grippe en phase ascendante et dominée par le virus A(H3N2)Au plan national, le taux d'incidence des consultations pour syndromes grippaux calculé à partir des données du Réseau unique était de 914 cas pour 100000 habitants en semaine 6, en forte augmentation par rapport à la semaine précédente (750 cas pour 100000 habitants).Concernant la surveillance virologique, parmi les 241 prélèvements réalisés par ce réseau en semaine 6, 65% étaient positifs pour la grippe. Au total, depuis la semaine 40, 709 virus grippaux ont été identifiés par les médecins du Réseau unique parmi les 1480 prélèvements réalisés. 60% de ces prélèvements étaient de type A(H3N2), 21% de type A(H1N1)pdm09, 11% de type B(Yamagata), 6% de type A non ST, 1% de type B(Victoria) et 1% de type B avec un lignage non déterminé.La couverture vaccinale des populations à risque est vraisemblablement insuffisante et l'efficacité du vaccin est limitée. Les virus B et A(H1N1) circulant sont identiques à la souche vaccinale, ce qui n'est pas le cas des virus A(H3N2). Le vaccin reste toutefois le meilleur outil de prévention même si son efficacité n'est pas optimale.Depuis le 1er novembre 2014, 483 cas graves ont été signalés à l'InVS (179 cas graves en semaine 6) dont 42 décès. La majorité de ces cas graves avait un facteur de risque de grippe compliquée et la pupart d'entre eux a été infecté par un virus grippal de type A .En Midi-Pyrénées, d'après les établissements participant au réseau Oscour®, le nombre de passages aux urgences est en augmentation (+22.6%) par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la surveillance, 39 cas graves hospitalisés en réanimation ont été signalés à la Cire Midi-Pyrénées (18 hospitalisés en semaine 6) dont 5 décès. Parmi ces patients, 59% étaient âgés de 15-64 ans, 36% de plus de 65 ans et 5% de moins de 1 an. 77% de ces patients avaient un facteur de risque de grippe compliquée et 82% ont été infectés par un virus de type A, ce qui est proche des observations nationales.

Année de publication : 16/02/2015