Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 9 janvier 2015.

Publié le 9 Janvier 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

  • Bronchiolite : en région Languedoc-Roussillon, le pic épidémique n'était toujours pas franchi en semaine 2015-01. En effet, si l'activité liée à cette maladie diminue du côté des associations SOS Médecins de la région (données incomplètes), le recours aux urgences continue de progresser. En France, la semaine 2015-01 est marquée par une légère baisse du recours aux urgences pour bronchiolite en France entière (-5%). 
  • Bronchite : le recours aux urgences et aux associations SOS Médecins est plutôt stable mais à un niveau élevé, en région LR comme en France.
  • Gastro-entérite : l'ensemble des indicateurs suivis pour la région LR montre une circulation active des virus liés à la gastro-entérite. En France, le recours aux urgences et aux associations SOS Médecins est élevé et progresse au fil des semaines, alors que le réseau Sentinelles ne donne pas encore de dépassement du seuil épidémique national.
  • Grippe : circulation des virus grippaux encore très modérée en Languedoc Roussillon.

Année de publication : 09/01/2015