Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 5 mars 2015.

Publié le 6 Mars 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

  • Grippe : on observe une nette baisse de l'activité grippale en région Languedoc Roussillon après un pic épidémique passé en semaine 2015-07, bien que l'activité liée à la grippe reste assez élevée en semaine 9 (environ 150 passages aux urgences relevés pour ce motif). Les données SOS médecins confirment le recul de l'épidémie.En France, le recours aux urgences et à SOS Médecins concernant les syndromes grippaux diminue nettement. En 2015, le cumul régional des cas de grippe admis en réanimation dépasse celui observé depuis 2009. L'âge médian était de 65 ans, la majorité de ces personnes avaient un facteur de risque de grippe compliquée, et une minorité était vaccinée.
  • Bronchite / Bronchiolite / Pneumopathie : toutes ces maladies respiratoires sont en nette baisse en semaine 2015-09, que ce soit aux urgences ou dans les associations SOS Médecins, en région ou en France.
  • Gastro-entérite : le recours aux urgences reste assez élevé et concerne essentiellement les moins de 6 ans (qui représentent la moitié des patients). Une légère augmentation des diagnostics de gastro-entérite est relevée dans les données des associations de Perpignan et Nîmes.

Année de publication : 06/03/2015