Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 20 novembre 2015.

Publié le 20 Novembre 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

Bronchiolite : l'épidémie n'a pas commencé en région Languedoc-Roussillon où le recours aux urgences et à SOS Médecins reste encore faible. En France, le recours augmente, en ville comme à l'hôpital, et semble plus intense que les 2 années précédentes pour les semaines 45 et 46.

Gastro-entérite : en région Languedoc-Roussillon, si le recours aux urgences reste faible, la semaine 2015-46 a été marquée par une nette augmentation (+60%) des diagnostics de gastro-entérite dans les associations de Perpignan et Nîmes.

Asthme : le recours aux urgences pour asthme augmente de nouveau en région Languedoc-Roussillon, sans dépasser le niveau observé courant octobre.

Pneumopathie : activité faible en région et en France.

Année de publication : 20/11/2015