Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 2 juillet 2015.

Publié le 6 Juillet 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

  • Episode de fortes chaleurs : une vague de chaleur traverse actuellement la France et de nombreux départements ont été placés en vigilance météorologique orange pour le risque canicule. Aucun département de la région Languedoc-Roussillon ne faisait l'objet d'une vigilance liée à la canicule ce matin sur la carte de vigilance Météo France. La fiche thématique dédiée au système d'alerte canicule et santé vous est cependant présentée dans ce numéro.
  • Activité hospitalière et médicale en région : avec les données actuellement disponibles, l'activité des urgences et des associations SOS Médecins est stable, quel que soit la classe d'âge considérée. Comme chaque été, la proportion de patients ne résidant habituellement pas en Languedoc-Roussillon augmente, ceux-ci représentant environ 10% des passages aux urgences.
  • Surveillance chikungunya/dengue : 49 signalements de cas suspects de chikungunya ou de dengue ont été reçus depuis le 1er mai 2015. Seul un cas importé de dengue (acquis au cours d'un voyage en zone d'endémie) a été confirmé. Pour cette saison, aucun cas autochtone n'a été diagnostiqué à ce jour dans la région.

Année de publication : 06/07/2015