Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 19 février 2015.

Publié le 23 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

  • Grippe : le pic épidémique vient probablement d'être passé en semaine 07-2015, mais l'incidence en médecine de ville reste encore élevée. Pour le Languedoc Roussillon, elle est estimée à 553 pour 100 000 habitants par le réseau Sentinelle ce qui représente près de 15 000 nouveaux cas de grippe vus en médecine ambulatoire en semaine 07. - L'épidémie est dominée par le virus A(H3N2)- Les personnes âgées sont plus sévèrement touchées     - Le nombre d'hospitalisations augmente toujours, surtout chez les personnes de 65 ans et plus.      - Les diagnostics de pneumopathie suivent la même tendance, particulièrement chez les sujets de plus de 75 ans, et en font dans cette population la 2ème cause d'hospitalisation      - Les épisodes de cas groupés d'infections respiratoires aiguës en collectivités de sujets âgés sont nombreux.      - L'excès de mortalité toutes causes poursuit son augmentation, essentiellement chez les personnes de 75 ans et plus. La part attribuable à la grippe dans ces décès n'est pas connue.
  • Bronchiolite : l'épidémie s'achève lentement, en région comme au niveau national.
  • Gastro-entérite : l'épidémie recule en région Languedoc-Roussillon, avec toutefois encore des épisodes de cas groupés dans les établissements hébergeant des personnes âgées, épisodes souvent liés au norovirus.

Année de publication : 23/02/2015