Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 10 juillet 2015.

Publié le 20 Juillet 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

  • Maladies vectorielles : 68 signalements de cas suspects de chikungunya ou de dengue ont été reçus depuis le 1er mai 2015. Seul un cas importé de dengue (acquis au cours d'un voyage en zone d'endémie) a été confirmé. Pour cette saison, aucun cas autochtone n'a été diagnostiqué à ce jour dans la région.
  • Activité hospitalière et médicale en région : l'activité des structures d'urgences de la région et celle des associations SOS Médecins est conforme à ce qui est habituellement observé à cette période de l'année. La part de passages aux urgences de personnes ne résidant habituellement en région est comparable à celle des années précédentes (données à consolider).
  • Système d'alerte canicule et santé : 3 des 5 départements ont été placés en vigilance jaune (avertissement chaleur) pour des durées variables. Aucun département de la région n'a été placé en vigilance orange canicule depuis le début de l'été. A ce jour, les indicateurs suivis ne montrent pas de tendance particulière..

Année de publication : 20/07/2015