Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 9 janvier 2014.

Publié le 10 Janvier 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Fait marquant : Publication du dernier Bulletin de Veille Sanitaire : bilan 2012 de la surveillance des Maladies à Déclaration Obligatoire.

Le système des maladies à déclaration obligatoire (MDO) datant de la fin du 19ème siècle regroupe à ce jour 31 maladies (29 infectieuses et 2 non infectieuses). Il a pour objectif (i) de détecter précocement la survenue de maladies avec un potentiel de diffusion en vue d'agir et de limiter le nombre de malades, et (ii) de mesurer et décrire l'évolution des maladies dans le temps et sur le territoire en vue d'adapter les mesures de prévention. On retrouve ainsi parmi les MDO, des infections justifiant une intervention rapide des autorités sanitaires régionales, voire nationale (méningococcie, TIAC, rougeole) mais également des pathologies pour lesquelles une surveillance épidémiologique est nécessaire (infections à VIH, mésothéliome). Le signalement des MDO à l'autorité sanitaire est donc un instrument indispensable pour l'épidémiologie et la santé publique. Son efficacité, sa réactivité et sa représentativité reposant essentiellement sur la participation des professionnels de santé, l'ARS Midi-Pyrénées a initié récemment une campagne de sensibilisation auprès de ces derniers. Parmi les 31 MDO, 7 sont présentes en Midi-Pyrénées de façon prédominante (rougeole, tuberculose, légionellose, infection invasive à méningocoque, hépatite A, toxi-infections alimentaires collectives, infections au VIH) et font l'objet d'une présentation détaillée dans le dernier bulletin de veille sanitaire de la Cire Midi-Pyrénées, à l'exception de la tuberculosepour laquelle un numéro spécial a été diffusé en mars 2013. Bonne lecture !