Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 18 décembre 2014.

Publié le 18 December 2014
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

  • Bronchiolite : la tendance à l'augmentation se poursuit, avec +30% de passages dans les structures d'urgences de la région pour bronchiolite entre les semaines 2014-49 et 50. Les effectifs actuellement observés sont toujours relativement proches de ceux des 2 dernières saisons épidémiques, durant lesquelles le pic épidémique avait été observé en semaine 52 ou sur la 1ère semaine de l'année.
  • Gastro-entérite : bien que les données du réseau Sentinelles rapportent des taux d'incidence supérieur au seuil épidémique sur les semaines 2014-49 et 50 (données non consolidées), les autres indicateurs ne montrent pas de tendance particulière pour cette maladie en région Languedoc-Roussillon (urgences / SOS Médecins).
  • Grippe : activité grippale faible en région Languedoc-Roussillon et une très légère augmentation observée en France entière.
  • Intoxications au monoxyde de carbone (CO) : 8 épisodes d'intoxications au monoxyde de carbone ont été signalés en Languedoc-Roussillon sur les 6 dernières semaines. Pour plus d'informations, voir la fiche thématique dédiée.

Année de publication : 18/12/2014