Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 6 décembre 2013.

Publié le 9 December 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Fait marquant : Surveillance des épisodes de cas groupés (IRA – GEA) dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

L'infection respiratoire aiguë (IRA) demeure la première cause de mortalité d'origine infectieuse en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et la première cause infectieuse de transfert vers l'hôpital. Les épidémies de gastro-entérites aiguës (GEA) y sont également fréquentes.

Un dispositif de surveillance des épidémies d'IRA et de GEA dans les Ehpad a été mis en place dans la région par la Cire Midi-Pyrénées depuis 2010. Au niveau régional, ce dispositif permet de suivre l'évolution des épidémies ainsi que les facteurs de risques associés et d'adapter les mesures de contrôle de ces épisodes. Lors de la saison 2012-2013 en Midi-Pyrénées, 30 foyers d'IRA et 66 foyers de GEA ont été signalés à l'ARS. Pour l'ensemble de ces foyers, 669 résidents (dont 18 décès) et 114 personnels des Ehpad ont été touchés par une IRA ; 1820 résidents (dont 1 décès) et 353 personnels par une GEA.

Depuis 2005, plusieurs conduites à tenir devant des cas groupés d'IRA ou de GEA ont été rédigé par le Conseil supérieur d'hygiène publique de France. Les documents disponibles les plus récents sont :

- Conduite à tenir IRA en EHPAD juillet 2012

- Conduite à tenir GEA en EHPAD–HCSP janvier 2010

Un ensemble d'outils de surveillance, de prévention et de gestion ont été adaptés au contexte régional et sont disponibles sur le site de l'ARS : Pages spécifiques site ARS Midi-Pyrénées