Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 21 novembre 2013.

Publié le 21 Novembre 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Fait marquant : Etude ISIS : Impact Santé Inondations Sud Ouest : Etude de l'impact sanitaire des inondations de juin 2013 dans les Pyrénées

En juin 2013, de graves inondations frappaient les Pyrénées. L'origine était multifactorielle : enneigement hivernal important, remontée brutale des températures et pluie abondante, provoquant une crue rapide du gave de Pau, de la Neste, de la Pique et de la Garonne. Les conséquences sont lourdes : 127 communes sont reconnues sinistrées en Hautes-Pyrénées (65) et Haute-Garonne (31), 2 décès immédiats sont à déplorer, 3000 personnes déplacées. Enfin, à ces conséquences immédiates, il est nécessaire d'ajouter d'autres conséquences plus tardives et plus difficiles à identifier. La Cire Midi-Pyrénées, mandatée par l'ARS, a décidé de lancer une étude d'impact afin de mieux connaître le retentissement à court et moyen terme de ces inondations pour optimiser la prise en charge sanitaire globale à l'occasion d'évènements futurs de même nature. A cette fin, un auto-questionnaire a été transmis aux habitants de 4 communes diversement touchées par les inondations : Luz-St-Sauveur, Barèges (65), Bagnères-de-Luchon et St-Béat (31). L'étude comprendra deux temps : un premier temps d'analyse, à 5 mois, de ces inondations visant à recueillir des informations sur le vécu de la population et les conséquences à court terme sur son état de santé ; un second temps, 1 an plus tard, afin d'identifier les conséquences sanitaires à moyen terme. Les premiers résultats seront disponibles au premier trimestre 2014.