Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 21 juin 2013.

Publié le 21 Juin 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Fait marquant

Intempéries et inondations en Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées Depuis mardi 18 juin, les fortes précipitations, conjuguées à la fonte des neiges dans les Pyrénées, ont entraîné de nombreuses inondations dans les Hautes-Pyrénées (vallées de Saint-Lary et de Luz-Saint-Sauveur) et la Haute-Garonne (vallées de Saint-Béat et de Luchon). Plusieurs centaines de personnes (résidents et touristes) ont du être évacuées, plusieurs axes routiers coupés, des établissements scolaires ont été fermés et des villages ont été privés d'eau courante et d'électricité.Dans le cadre d'inondations, divers effets sanitaires résultant des expositions directes (contact avec l'eau) et indirectes (liées aux conséquences matérielles) peuvent être attendus à court, moyen et long terme. Dans le cadre de son expertise scientifique, l'Institut de Veille Sanitaire et ses cellules régionales (Cire) sont en capacité d'engager une première réponse épidémiologique d'urgence mais également une évaluation des effets sanitaires à moyen et long termes. Cette réponse épidémiologique s'appuie sur les systèmes de surveillance en place et notamment la surveillance construite autours des services d'urgence participant au réseau Oscour® (Sursaud®).