Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 19 décembre 2013.

Publié le 20 December 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Points clés

  • Bronchiolite : activité forte ; le nombre de nouveaux cas poursuit son augmentation, tendance retrouvée dans les données des urgences et dans les données SOS Médecins ; à noter, que près de la moitié des cas recensés (une trentaine) a été hospitalisé après passages aux urgences.
  • Gastro-entérite : activité en augmentation, notamment au niveau de SOS Médecins Nîmes et Perpignan où l'activité liée à cette maladie est supérieure à celle observée les 2 années précédentes pour la même période.
  • Grippe : activité encore faible, quelques cas sporadiques.
  • Rappel sur les maladies vectorielles : la surveillance des maladies vectorielles a pris fin le 30 novembre. Le dispositif de surveillance renforcée des cas suspects de dengue et de chikungunya de retour des zones de circulation de ces virus est levé. Les fiches de signalement accéléré ne doivent donc plus être envoyées à l'ARS jusqu'à la saison prochaine. Les cas confirmé (biologiquement) de chikungunya et de dengue sont toutefois toujours à déclaration obligatoire auprès de l'ARS.