Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 31 août 2012

Publié le 3 Septembre 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Faits marquants de la Cire Midi-Pyrénées

Cas groupés de gastro-entérite lors d'un rassemblement dans le Lot Le 21 août, l'ARS Midi-Pyrénées recevait un signalement de cas groupés de gastro-entérite aigue survenus dans un rassemblement d'un mouvement spirituel d'inspiration védique, avec environ 400 personnes présentes sur un site de camping à Varaire (Lot) ou dans des gîtes alentour, ayant nécessité l'intervention du SAMU. Une investigation était déclenchée conjointement par l'ARS (CVGS et DT46), la Cire Midi-Pyrénées et la DDCSPP du Lot. Au total, une trentaine de cas ont été recensés, parmi lesquels 17 ont été hospitalisés au centre hospitalier de Cahors avec plusieurs cas sévères de déshydratation. Pour 11 malades, la coproculture a révélé la présence d'une même souche de Shigella flexneri résistante aux fluoroquinolones, et pour 8 la présence de rotavirus.

La majorité des cas sont survenus de façon regroupée en l'espace de 24 heures. Près de 80% des cas avaient consommé un même repas le 19 août au restaurant installé sur le site contre 14% des personnes non malades (témoins) interrogés par téléphone (différence significative). Il s'agit très probablement d'une toxi-infection alimentaire, dont l'origine la plus vraisemblable serait un défaut d'hygiène lors de la préparation ou du service du repas ayant entrainé la contamination massive d'un plat. Les résultats des prélèvements bactériologiques (alimentaires, cuisiniers) ne sont pas tous connus et l'investigation est toujours en cours pour confirmer cette hypothèse. La contamination de personne à personne apparaît très peu probable étant donné le regroupement des cas dans le temps. D'autres expositions telles que l'eau de boisson ou la baignade ont été écartées.

Cet épisode souligne le risque de transmission oro-fécale des infections entériques. Les mesures d'hygiène (hygiène générale, hygiène des mains) sont les mesures majeures pour prévenir ce risque. Elles sont d'autant plus essentielles lors des rassemblements de population où les installations sont parfois précaires, et concernent en priorité l'hygiène professionnelle du personnel de restauration.

Année de publication : 03/09/2012