Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 22 juin 2012

Publié le 26 Juin 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Faits marquants de la Cire Midi-Pyrénées - Infections à entérovirus

Tous les ans, on observe en été (le plus souvent en juin) et automne une augmentation des diagnostics d'infections à entérovirus. Ces infections sont fréquentes, surtout chez les enfants de moins de 15 ans. La transmission du virus se fait par contact de personne à personne à partir des virus excrétés dans les selles. Plusieurs sérotypes différents peuvent être retrouvés dont les principaux sont les echovirus et les coxsackievirus. Pour la grande majorité des sujets infectés, l'évolution est tout à fait bénigne, hormis chez le nouveau-né chez qui, surtout en cas de prématurité, des complications peuvent survenir.

L'infection peut être asymptomatique pour de nombreux cas- Lorsqu'elle est symptomatique, les manifestations observées peuvent être des syndromes respiratoires peu sévères, des syndromes digestifs à type de diarrhée ou de vomissements (liés surtout aux echovirus). Des manifestations cérébro-méningées peuvent apparaitre, dont des méningites virales ne nécessitant pas de traitement et évoluant rapidement vers la guérison complète sans séquelles.Bien que ces infections soient généralement bénignes avec une guérison complète et rapide, il est toutefois nécessaire de consulter un médecin pour pouvoir confirmer le diagnostic.

Devant une situation de potentiel cas groupés, le diagnostic peut être confirmé biologiquement auprès de quelques cas par une recherche virale sur des prélèvements (selles et gorge, LCR en cas de méningite virale). Il est impératif de renforcer les règles d'hygiène familiale et.ou collective (lavage des mains notamment) dans l'entourage des patients afin de limiter la transmission du virus.

Année de publication : 26/06/2012