Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 6 janvier 2012.

Publié le 9 Janvier 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Actualités

Suivi de l'activité hospitalière : Quelques dépassements des seuils départementaux ont été observés concernant le total des passages le 1er et le 2 janvier, sans que le nombre d'hospitalisation augmente. Les indicateurs revenaient à leur niveau de base les jours suivants. L'activité des associations SOS Médecins est en augmentation, en lien avec la progression des différentes épidémies. Cependant, contrairement à ce qui est observé habituellement à cette période de l'année, les effectifs concernant les moins de 15 ans sont en baisse (tendance également observée au niveau national), celle des 15 ans et plus augmentant.

Suivi des pathologies saisonnières :

  • bronchiolite : après une accalmie de courte durée, (1ère semaine des vacances scolaires), les diagnostics de bronchiolite augmentent de nouveau en région, alors que la baisse se poursuit au niveau national ,
  • syndromes grippaux : l'activité liée à la grippe reste faible, en région comme en France. Si les données SOS Médecins montrent une légère hausse en région, l'activité liée à la grippe reste inférieure à ce qui était observé l'année dernière à la même période de l'année ,
  • gastro-entérite : les données Sentinelles rapportent un dépassement net du seuil épidémique concernant le taux d'incidence pour la diarrhée aiguë (571 cas pour 100 000 habitants en région pour un seuil à 282 cas). L'épidémie hivernale de gastro-entérite a vraisemblablement débuté, ceci restant à confirmer par une seconde semaine de hausse. Le recours aux urgences et les sollicitations des associations SOS Médecins concernant la gastro-entérite sont aussi en nette progression.

Année de publication : 09/01/2012