Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 14 juin 2012.

Publié le 18 Juin 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Points clés

  • Activité aux urgences hospitalièresLes indicateurs fournis sur l'activité hospitalière et pré-hospitalière sont restés globalement stables, même si quelques dépassements ponctuels des seuils statistiques ont été observés.
  • Surveillance estivaleLes indicateurs suivis dans le cadre du système d'alerte canicule et santé sont à leur niveau de base.
  • Surveillance des maladies vectoriellesDepuis le début de la surveillance renforcée des cas de chikungunya et de dengue dans les départements du Gard et de l'Hérault, 38 fiches de signalements de cas suspects ont été reçues. Parmi celles-ci, seul un cas de dengue acquise lors d'un voyage à l'étranger a été confirmé biologiquement. Aucun cas de transmission autochtone de dengue ou de chikungunya n'a été relevé.

Année de publication : 18/06/2012