Surveillance sanitaire en région Nouvelle-Aquitaine. Point épidémiologique au 5 janvier 2017.

Publié le 9 Janvier 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Mortalité : le nombre de décès (tous âges et 75 ans et plus), enregistrés au cours de la semaine 51-2016 tend à augmenter mais reste proche des valeurs attendues sur cette période. Au niveau national, la mortalité est en hausse tous âges confondus et plus particulièrement chez les personnes âgées.

Passages aux urgences des populations sensibles : l'activité chez les moins de 1 an et les 75 ans ou plus est stable en S52-2016 mais reste importante, au-dessus des seuils d'alerte, en lien notamment avec les épidémies hivernales (grippe et bronchiolite).

Virologie : parmi les 196 prélèvements positifs pour virus respiratoires des laboratoires des CHU de Bordeaux et de Poitiers, la majorité était positif pour grippe A (14 à Bordeaux et 51 à Poitiers). On note également la détection de 26 rhino/enterovirus (10 à Bordeaux et 16 à Poitiers) et de 49 virus respiratoires syncytial (17 à Bordeaux et 32 à Poitiers).

Gastro-entérites : activité stable pour SOS Médecins, avec une proportion de consultations sous le seuil d'alerte pour la 2ème semaine consécutive. En revanche l'activité pour GEA aux urgences poursuit sa hausse, avec des valeurs se situant au-dessus du seuil d'alerte.

Bronchiolite : forte activité épidémique dans les services des urgences avec la poursuite de la hausse des passages chez les moins de 2 ans (17,2 % en S52 contre 15,3 % en S51) et de la part d'hospitalisation après passages aux urgences (49,7 % en S52 contre 43 % en S51). L'activité SOS Médecins a diminué passant 12,4 % en S51 à 11,4 % en S52 mais se situe toujours au-dessus des seuils d'alerte. L'activité du réseau AquiRespi sur le territoire ex-aquitain a également diminué avec 298 prises en charge lors de la garde du 30 et 31/12.La circulation du VRS reste très active avec respectivement 17 et 32 VRS détectés en S52 par les laboratoires de virologie des CHU Bordeaux et Poitiers. Au niveau national, le nombre de passages aux urgences et de consultations SOS Médecins est en baisse. Le pic épidémique a été franchi en Ile de France, PACA, Pays-de-la-Loire et Hauts de France.

Grippe et syndromes grippaux : situation épidémique pour la région NA avec une activité grippale toujours en augmentation au niveau des urgences hospitalières et de SOS Médecins avec des valeurs au-dessus des seuils. La part des hospitalisations après passages aux urgences pour grippe a augmenté passant de 18 % en S51 à 24 % en S52 (57 % chez les 65 ans et plus). Le nombre de cas groupés d'Ira en établissements médico-sociaux signalés est important (16 épisodes depuis le début de la semaine 52). Au niveau national, l'épidémie se poursuit dans toutes les régions de la métropole, avec de nombreuses hospitalisations de personnes âgées de 65 ans et plus après passage aux urgences.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO) : pas d'événement inhabituel dans la région au cours de la semaine 52.

Année de publication : 09/01/2017