Surveillance sanitaire en région Nouvelle-Aquitaine. Point épidémiologique au 5 avril 2017.

Publié le 7 Avril 2017
Mis à jour le 15 juillet 2019

Points clés

Mortalité : effectifs observés proches de l'attendu à cette période.

Passages aux urgences des populations sensibles : chez les moins de 1 an et les personnes âgées de 75 ans et plus, l'activité aux urgences est stable ou en baisse avec des valeurs proches de celles attendues à cette période.

Virologie : le nombre de prélèvements positifs pour virus respiratoires des laboratoires des CHU de Bordeaux et de Poitiers est en diminution en semaine 13 (56 prélèvements positifs). Au CHU de Poitiers, sur les 36 prélèvements positifs, la majorité était du Rhino/Enterovirus (21 prélèvements), de l'Adénovirus, du VRS et du Coronavirus (respectivement 3 prélèvements). Au CHU de Bordeaux, sur les 20 prélèvements positifs, la majorité était également du Rhino/Enterovirus (10 prélèvements).

Gastro-entérites : l'activité est stable d'après les données SOS Médecins et les données Oscour®, avec des valeurs proche des valeurs attendues, sous les seuils d'alerte pour les deux sources de données.

Bronchiolite : l'activité est en baisse selon les données SOS Médecins, et stable d'après les données Oscour®. Les indicateurs se situent au niveau des valeurs attendues à cette période de l'année. L'activité du réseau AquiRespi est stable avec 52 prises en charge lors de la dernière garde.

Grippe et syndromes grippaux : faible activité grippale au niveau des urgences hospitalières et pour SOS Médecins, avec des valeurs en dessous des seuils d'alerte. Pas de nouveau cas grave de grippe signalé en semaine 13, le nombre de cas graves de grippe est de 86 cas depuis le 01/11/2016, dont 19 décès. Trois épisodes de cas groupés d'IRA ont été signalés en établissement médico-social depuis le début de la semaine 13-2017. Au niveau national, tous les indicateurs sont à leur niveau de base et on observe une détection sporadique des virus grippaux en milieu hospitalier.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO) :

  • - une augmentation des cas sporadiques d'hépatite A dans la population masculine est observée en région depuis début 2017.
  • - l'augmentation des déclarations de cas de rougeole en région depuis janvier 2017 atteste que la circulation du virus est active dans plusieurs départements de la région. Foyer de cas groupés identifié (6 cas déclarés) sur la commune de Saint-Junien (87).

Allergies (indicateur non présenté dans le corps du document) : Hausse des allergies en Nouvelle-Aquitaine d'après les données des associations SOS Médecins, notamment chez les moins de 2 ans. Tendance identique observée au niveau national. A noter, une alerte au pollen de bouleau sur le nord de la région.