Surveillance sanitaire en région Nouvelle-Aquitaine. Point épidémiologique au 25 janvier 2017.

Publié le 26 Janvier 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Mortalité : on observe une mortalité significativement supérieure à celle attendue pour la deuxième semaine consécutive (pour rappel 11 % d'excès de décès estimé en semaine 52) avec un excès de décès estimé de 19,5 % en semaine 01-2017 (du 02 au 08 janvier 2017). Cet excès concerne notamment les personnes âgées de 75 ans et plus. Les données pour la semaine 2 (du 09 au 15 janvier 2017) sont encore incomplètes, on note toutefois une diminution du nombre observé de décès au niveau national et au niveau de la région mais qui reste dans des effectifs significativement supérieurs à l'attendu.

Passages aux urgences des populations sensibles : l'activité chez les 75 ans et plus et les moins de 1 an reste importante, au-dessus des seuils d'alerte, en lien notamment avec les épidémies hivernales. 

Virologie : parmi les 244 prélèvements positifs pour virus respiratoires des laboratoires des CHU de Bordeaux, de Limoges et de Poitiers, la majorité était positif pour grippe A (25 à Bordeaux, 11 à Limoges et 48 à Poitiers). On note également la détection de 47 rhino/enterovirus (18 à Bordeaux, 2 à Limoges et 27 à Poitiers) et de 56 virus respiratoires syncytial (18 à Bordeaux, 8 à Limoges et 30 à Poitiers).

Gastro-entérites : activité en baisse d'après les données Oscour® et SOS Médecins, avec des valeurs se situant sous le seuil d'alerte.

Bronchiolite : légère recrudescence de l'activité épidémique. Après une diminution des passages aux urgences et du recours à SOS Médecins pour bronchiolite depuis le début de l'année, on observe en semaine 03 une augmentation des passages aux urgences (15,2% en S03 contre 12,4% en S02) avec une activité qui reste au-delà des seuils. Le recours à SOS Médecins a également légèrement augmenté (7,3% en S03 contre 6,2% en S02). Cette recrudescence est souvent observée à cette période de l'année, elle est généralement ponctuelle. La part d'hospitalisation des cas de bronchiolite après passage aux urgences est stable par rapport à la semaine précédente (52%). Depuis la semaine 02, l'activité d'AquiRespi est en légère augmentation avec notamment 162 prises en charge lors de la garde du 21-22/01. La circulation du VRS reste encore active avec respectivement 18, 8 et 30 VRS détectés en S03 par les laboratoires de virologie des CHU Bordeaux, Limoges et Poitiers. Au niveau national, une très légère augmentation des nombres de passages et hospitalisations aux urgences et de consultations SOS Médecins a également été observée. Les régions Corse et Normandie sont passées en phase post-épidémique.

Grippe et syndromes grippaux : situation épidémique pour la région NA avec une activité grippale stable au niveau des urgences hospitalières et en augmentation pour SOS Médecins, avec des valeurs au-dessus des seuils. La part des hospitalisations après passages aux urgences pour grippe a diminué passant de 29,5 % en S2-2017 à 25,5 % en S3 (90 % chez les 65 ans et plus). Le nombre de cas graves de grippe continue à augmenter (56 cas depuis le 01/11/2016, avec 7 décès). Le nombre de cas groupés d'Ira en établissements médico-sociaux signalés a moins fortement augmenté par rapport à la semaine 02-2017 (+ 24 % soit 31 épisodes de plus depuis le début de la semaine 03-2017). Au niveau national, l'épidémie se poursuit dans toutes les régions de la métropole, avec de nombreuses hospitalisations de personnes âgées de 65 ans et plus après passage aux urgences.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO) : pas d'événement inhabituel dans la région au cours de la semaine 3-2017.

Année de publication : 26/01/2017