Surveillance sanitaire en région Nouvelle-Aquitaine. Point épidémiologique au 23 août 2017.

Publié le 5 Septembre 2017
Mis à jour le 15 juillet 2019

Points clés

Mortalité : la mortalité sur la semaine 32 (du 07 au 13 aout 2017) est en dessous de celle attendue sur cette période, dans toutes les classes d'âges. Tendance identique au niveau national.

Passages aux urgences des populations sensibles : l'activité aux urgences chez les personnes âgées de 75 et plus et chez les moins de 1 an restent proche de l'attendu, voire en deçà pour cette période.

Virologie : le nombre de prélèvements positifs pour virus respiratoires des laboratoires des CHU de Bordeaux et Poitiers est en baisse en semaine 33 (15 prélèvements positifs). Aux CHU de Poitiers et Bordeaux, la majorité était du Rhino/Enterovirus (respectivement 7 et 3 prélèvements). Aucun prélèvement n'était positif au CHU de Limoges. Au CHU de Bordeaux, on constate une diminution du nombre d'entérovirus méningés (2 en semaine 33), en cohérence avec les données des services d'urgence et l'épidémie nationale.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO) : Baisse du nombre de cas d'hépatite A depuis 2 semaines y compris en Gironde (cas diagnostiqués en semaines 32 et 33) (données provisoires). Aucun cas de rougeole déclaré depuis le 1er juin en région.

Allergies : l'activité pour les allergies observée par les associations SOS Médecins est stable, à niveau bas en semaine 33 en Nouvelle-Aquitaine. Les pollens actuels (graminées, plantains, urticacées, ambroisies et armoises) présentent un risque allergique très faible à faible dans la région.

Varicelle : l'activité pour varicelle selon les données SOS Médecins se situe en dessous de l'attendu pour la période.

Chikungunya, Dengue et Zika – Surveillance renforcée en Nouvelle-Aquitaine : depuis le 1er mai, début de la surveillance renforcée dans les départements de la région colonisés par Aedes albopictus (dept. 24, 33, 40, 47, et 64), 43 cas suspects ont été signalés. Au total, 5 cas de dengue et 2 cas de zika importés ont été confirmés.

Pathologies liées à la chaleur (PLC) : l'activité reste à des niveaux habituels pour cette période de l'année dans les deux réseaux de surveillance (Oscour® et SOS Médecins). Pas d'épisode caniculaire prévu en Nouvelle-Aquitaine les 5 prochains jours selon Météo France.