Surveillance sanitaire en région Nouvelle-Aquitaine. Point épidémiologique au 15 mars 2017.

Publié le 24 Mars 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Mortalité : après la hausse de la mortalité observée au cours du mois de janvier, la diminution se poursuit en semaine 09 (en cours de consolidation) avec des effectifs observés proches de l'attendu.

Passages aux urgences des populations sensibles : l'activité aux urgences est en forte diminution chez les moins de 1 an et les personnes âgées de 75 ans et plus, avec des valeurs proches de celles attendues.

Virologie : le nombre de prélèvements positifs pour virus respiratoires des laboratoires des CHU de Bordeaux, de Limoges et de Poitiers a sensiblement diminué passant de 119 à 67 en semaine 10. Au CHU de Poitiers, sur les 44 prélèvements positifs, la majorité était du Métapneumovirus (12 prélèvements), de l'Adénovirus (11 prélèvements), et du VRS (7 prélèvements). Au CHU de Bordeaux, sur les 22 prélèvements positifs, la majorité était du Rhino/entérovirus (7 prélèvements) et VRS (5 prélèvements). A Limoges, aucun des prélèvements respiratoires testés n'était positif en semaine 10.

Gastro-entérites : l'activité est stable d'après les données SOS Médecins et en diminution pour les données Oscour®, avec des valeurs sous les seuils d'alerte pour les deux sources de données.

Bronchiolite : Fin de l'épidémie de bronchiolite.En Nouvelle-Aquitaine, l'épidémie de bronchiolite a duré 11 semaines, de la semaine 49-2016 à la semaine 07-2017, avec un pic épidémique entre les semaines 51 et 52 de 2016 d'ampleur modéré avec environ 17% passages aux urgences et 12% d'actes SOS Médecins parmi les moins de 2 ans. Sur la période épidémique, en moyenne 48% des cas pris en charge aux urgences ont été hospitalisés. Cette épidémie a été marquée par une nette recrudescence de l'activité mi-janvier, prolongeant ainsi la durée de l'épidémie jusqu'à la mi-février. La circulation du VRS a été très active de la semaine 52-2016 à 05-2017, avec toutefois un nombre important de VRS détectés par le laboratoire de virologie du CHU Poitiers jusqu'en semaine 07.Pendant les semaines épidémiques, le réseau AquiRespi a pris en charge environ 2200 enfants avec un pic d'activité lors du week-end de garde de la semaine 51.Au niveau national, la fin de l'épidémie a été déclarée dans toutes les régions métropolitaines.

Grippe et syndromes grippaux : fin de l'épidémie pour la région NA avec une faible activité grippale au niveau des urgences hospitalières et pour SOS Médecins, avec des valeurs en dessous des seuils d'alerte. Pas de nouveau cas grave de grippe signalé en semaine 10-2017, le nombre de cas graves de grippe est de 85 cas depuis le 01/11/2016, dont 17 décès. Aucun nouvel épisode de cas groupés d'IRA n'a été signalé en établissement médico-social depuis le début de la semaine 10-2017. Au niveau national, on observe un retour à un niveau de base pour la majorité des indicateurs et une faible circulation des virus grippaux.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO) : pas d'événement inhabituel dans la région au cours de la semaine 10-2017

Année de publication : 24/03/2017