Surveillance sanitaire en région Centre-Val de Loire. Point épidémiologique au 19 juillet 2017.

Publié le 26 Juillet 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Epidémie d'hépatite A12 DO d'infection à VHA ont été reçues par l'ARS Centre-Val de Loire, entre le 28/06/2017 et le 08/07/2017, dont 8 concernent des enfants (de 4 ans à 8 ans) et 4 des adultes. Parmi ces cas, 10 fréquentaient une même école maternelle et primaire avec un centre de loisirs adjacent dans une commune rurale de l'Indre.Une vaccination des contacts familiaux des cas a été organisée le vendredi 7 juillet.Les dates de début des signes étant rapprochées dans le temps, l'hypothèse d'une source commune a été privilégiée. Un questionnaire recensant en particulier la fréquentation d'événements locaux ainsi que les consommations alimentaires et lieux d'approvisionnement a été complété pour l'ensemble des cas et a permis d'envisager différentes hypothèses de contamination.Finalement, la source commune n'a pas pu être identifiée.

Méningites à entérovirusEn 2017, les services d'urgence appartenant au système de surveillance Oscour de Santé Publique France ont commencé à observer une augmentation progressive du nombre de passages aux urgences pour méningites virales à partir de la semaine 16 (17 au 23 avril), s'accentuant de façon marquée semaine 22 (29 mai au 4 juin) et suivantes. Au cours du mois de juin, le nombre hebdomadaire de cas était supérieur à celui observé sur la même période au cours des deux années précédentes, augurant une épidémie de méningites à entérovirus potentiellement plus marquée cette année. Le pic estival est habituellement observé fin juin-début juillet (semaine 26 ou 27) comme le montrent les figures 1 et 2.

Année de publication : 26/07/2017