Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 21 janvier 2016.

Publié le 26 Janvier 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

MortalitéAprès un dépassement ponctuel des seuils d'alerte en semaine 52, les effectifs de décès ont diminué pour revenir en semaine 01 à des valeurs proches de celles attendues à cette période.

Passages aux urgences des populations sensiblesL'activité aux urgences pour les moins de 1 an et les 75 ans et plus reste sous le seuil d'alerte, proche des valeurs attendues à cette période.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)Pas de situation inhabituelle observée depuis début janvier 2016.

Intoxications au monoxyde de carboneDepuis le 01/09/15, signalement de 22 épisodes en Aquitaine, dont 10 liés à des chaudières/chauffe-eau, 3 à l'utilisation de barbecue/braséro et 4 à des groupes électrogènes. Au total, 44 personnes ont du être transportées aux urgences.

Gastro-entérite aigüe (GEA)En Aquitaine, activité épidémique importante avec dépassement du seuil épidémique pour les consultations SOS Médecins. Activité modérée et dans les valeurs attendues pour les passages aux urgences. En Ehpad, 16 cas groupés signalés au cours des 3 dernières semaines. En France, activité soutenue et en augmentation principalement chez les enfants mais globalement inférieure aux années précédentes.

GrippeActivité grippale toujours faible en Aquitaine comme dans toutes les régions de la métropole. En Europe l'activité est faible ou moyenne selon les pays. En Aquitaine, pas de cas grave de grippe et 2 cas groupés d'IRA en semaine 02-2016.

BronchioliteLa baisse de l'activité épidémique se poursuit avec une activité en dessous des seuils d'alerte pour SOS Médecins et Oscour® avec respectivement 4,1 % des actes et 10,9 % des passages chez les moins de 2 ans. Le nombre de prises en charge par AquiRespi est resté relativement stable (86 vs 97 la semaine précédente). Toutefois, le VRS continue de circuler avec près de 40 % de prélèvements positifs parmi les analyses de virus respiratoires. Les données Oscour® et SOS Médecins enregistrées en début de semaine 03 montrent d'ailleurs une légère reprise de l'activité (à confirmer la semaine prochaine).

Virologie respiratoire et méningites à entérovirusTrois signalements de méningite à entérovirus d'après le laboratoire du CHU de Bordeaux et aucun d'après le réseau Oscour®. Parmi les 36 analyses de virus respiratoires positifs, 9 sont des rhinovirus et 14 des VRS. Un prélèvement est positif pour la grippe.

VaricellePoursuite de la baisse de l'activité depuis 2 semaines consécutives avec des valeurs proches de l'attendu.

Année de publication : 26/01/2016