Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 14 janvier 2016.

Publié le 18 Janvier 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

MortalitéAprès consolidation, la mortalité enregistrée en semaine 52 était juste au dessus des seuils d'alerte. Ce dépassement n'a pas été constaté en semaine 53 (sous réserve de la complétude des données).

Passages aux urgences des populations sensiblesL'activité aux urgences pour les moins de 1 an poursuit sa baisse et passe sous le seuil d'alerte , celle pour les 75 ans et plus est stable et reste proche du seuil d'alerte.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)Pas de situation inhabituelle observée depuis début janvier 2016.

Intoxications au monoxyde de carboneDepuis le 01/09/15, signalement de 22 épisodes en Aquitaine, dont 10 liés à des chaudières/chauffe-eau, 3 à l'utilisation de barbecue/braséro et 4 à des groupes électrogènes. Au total, 44 personnes ont du être transportées aux urgences.

Gastro-entérite aigüe (GEA)En Aquitaine, activité épidémique importante avec un dépassement du seuil épidémique pour les consultations SOS Médecins. En France, activité soutenue en médecine générale, surtout chez les enfants.

GrippeActivité grippale toujours faible en Aquitaine comme dans toutes les régions de la métro-pole et en Europe. En Aquitaine, pas de cas grave de grippe et 2 cas groupés d'IRA en semaine 01.

BronchioliteUne baisse significative de l'activité SOS Médecins a été observée avec 6,3 % des actes chez les moins de 2 ans, soit une activité revenue en dessous des seuils d'alerte. La diminution de l'activité épidémique est également visible au niveau des urgences (14,9 % des passages chez les moins de 2 ans), du réseau AquiRespi (96 prises en charge) et du laboratoire de virologie du CHU Bordeaux (8 prélèvements positifs). Le pic épidémique a été franchi dans l'ensemble des régions françaises.

Virologie respiratoire et méningites à entérovirusUn signalement de méningite à entérovirus d'après le laboratoire du CHU de Bordeaux et 3 cas d'après le réseau Oscour®. Parmi les 34 analyses de virus respiratoires positifs, 15 sont des rhinovirus et 8 des VRS. Aucun prélèvement n'est positif pour la grippe.

VaricelleBaisse de l'activité après l'activité intense observée en Aquitaine en S52 et S53-2015.

Année de publication : 18/01/2016