Surveillance sanitaire en région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. Point épidémiologique au 31 mars 2016.

Publié le 4 Avril 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

Mortalité : la mortalité observée en semaine 11 est proche des valeurs attendues à cette période de l'année. 

Passages aux urgences des populations sensibles : l'activité en S12 (21 au 27/03) est en augmentation avec des valeurs proches de celles attendues pour la période. Tendance similaire au niveau infra-régional.

Virologie : parmi les 111 virus respiratoires positifs analysés par le laboratoire du CHU de Bordeaux, 33 étaient positifs pour virus grippal (dont 20 de type B), 9 pour coronavirus et 10 pour rhinovirus , parmi les 85 virus respiratoires positifs au laboratoire du CHU de Poitiers, 52 étaient positifs pour des virus grippaux (dont 36 de type B), 12 pour rhinovirus/entérovirus et 7 pour métapneumovirus.

Gastro-entérites : activité toujours soutenue en région et en augmentation en ce qui concerne les passages aux urgences, plus particulièrement en Limousin et Poitou-Charentes. Au niveau national, activité forte et en augmentation pour les passages aux urgences et au dessus des seuils épidémiques en médecine générale (Réseau Sentinelles).

Bronchiolites : la part des passages pour bronchiolite aux urgences et des visites SOS Médecins chez les moins de 2 ans est en légère hausse, toutefois les effectifs restent faibles et l'activité reste conforme aux valeurs attendues à cette période. En Aquitaine, le réseau AquiRespi a pris en charge 82 enfants lors de la dernière garde.

Syndromes grippaux : activité épidémique depuis 8 semaines , poursuite de la hausse de l'activité SOS Médecins et aux urgences, avec une tendance identique en Aquitaine et Poitou-Charentes (stabilisation en Limousin) , par ailleurs, 44 cas graves de grippe signalés depuis le début de la surveillance et 2 épisodes de cas groupés d'IRA en Ehpad en S12.

Varicelle : augmentation de l'activité SOS Médecins en S12, avec des effectifs qui se situent en deçà des valeurs attendues. Même tendance observée en Aquitaine et Limousin , activité stable en Poitou-Charentes.

Maladies à déclaration obligatoire en Aquitaine : cas groupés de rougeole concernant 4 personnes (3 DO) dont 2 hospitalisées chez des lycéens en Dordogne, en mars 2016.

Année de publication : 04/04/2016