Surveillance sanitaire en région Poitou-Charentes. Point épidémiologique au 24 juillet 2015.

Publié le 27 Juillet 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Premiers résultats de l'enquête NOYADES 2015 : avec 3 décès recensés par jour, la vigilance s'impose à tousLa baignade attire le plus grand nombre en période estivale, encore plus cette année avec les fortes chaleurs de ce début d'été. Si l'eau est une source de bien-être et de rafraîchissement, elle peut aussi être cause d'accident. L'Institut de veille sanitaire (InVS), dans le cadre de l'enquête NOYADES 2015, a recensé depuis le 1er juin, 275 noyades accidentelles, dont 109 sont à l'origine d'un décès. La prévention reste la meilleure protection, c'est pour cela que l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) édite une brochure sur les différentes précautions à adopter : " Se baigner sans danger ".En 5 semaines, du 1er juin au 5 juillet, les 109 décès, en moyenne 3 par jour, ont eu lieu dans tous les types de points d'eau : 34 % en mer, 24 % en cours d'eau, 21 % en piscine, 17 % en plan d'eau et 4 % dans d'autres lieux (baignoires, bassins…). Tous les âges sont concernés, en particulier les jeunes, 23 décès chez les moins de 20 ans, et les personnes âgées de 65 ans et plus, 46 décès.En comparaison avec la dernière enquête NOYADES menée en 2012 : sur la même période, le nombre de décès a augmenté de 73 à 109. Chez les moins de 20 ans, il est passé de 12 à 23 décès, et chez les plus de 65 ans, de 20 à 46. Ces noyades sont liées au beau temps des dernières semaines, qui incite à la baignade.

Année de publication : 27/07/2015