Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 5 février 2015.

Publié le 6 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

MortalitéDepuis début janvier, une hausse de la mortalité est observée principalement chez les personnes âgées. Les effectifs enregistrés en semaine 4 sont en légère hausse par rapport à la semaine précédente mais restent inférieurs aux valeurs enregistrées lors du pic observé en semaine 2.

Passages aux urgences des populations sensiblesD'après les données disponibles, l'activité aux urgences des populations sensibles (moins de 1 an et 75 ans et plus) est stable ou en baisse. L'activité pour les 75 ans et plus reste toutefois proche du seuil d'alerte.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)Pas de situation inhabituelle cette semaine.

Gastro-entérite aigüe (GEA)Activité en baisse en Aquitaine (en dessous des seuils épidémiques). Activité stable et comparable aux années précédentes pour l'ensemble de la France.

Grippe et syndromes grippauxEn Aquitaine, poursuite de l'intensification de l'activité avec 20 % d'activité liée à la grippe pour SOS Médecins et 1,3 % pour Oscour® , hausse des signalements d'infections respiratoires en EHPAD et des cas graves de grippe en réanimation.

BronchioliteActivité relativement stable voire en légère recrudescence d'après les données SOS Médecins. Le nombre de prises en charge par le réseau AquiRespi était de 113 lors de la dernière garde.

Virologie respiratoire et méningites à entérovirusCirculation importante des virus respiratoires saisonniers selon le CHU Bordeaux, notamment grippe A et B (41 %), rhinovirus (22 %) et coronarovirus (14 %).

Intoxications au monoxyde de carbone (bilan au 28/01/15)Depuis sept. 2014, 28 épisodes d'intoxication au CO exposant 105 personnes en Aquitaine (2 décès). Au niveau national, 25 décès enregistrés depuis sept.2014.

Année de publication : 06/02/2015