Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 12 mars 2015.

Publié le 16 Mars 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

MortalitéAprès la hausse de la mortalité observée en Aquitaine comme dans les autres régions depuis le début de l'année, les effectifs de décès tous âges et chez les personnes âgées sont en légère baisse en semaine 09. Toutefois, elle reste élevée avec, au niveau national, une mortalité hivernale supérieure de 18 % à la mortalité attendue calculée à partir des 8 années précédentes. En Aquitaine, cet excès est estimé à environ 20 % (contre 7 % en 2013/14 ou 15 % en 2008/2009). La contribution de la grippe dans l'excès de mortalité est connue pour être importante chez les sujets âgés sans qu'il soit possible de préciser sa part dans l'excès constaté cette saison. Ces premières évaluations sont à prendre avec prudence, l'épisode n'étant pas terminé et les données non consolidées du fait des délais habituels de transmission.

Passages aux urgences des populations sensiblesD'après les données disponibles, l'activité aux urgences pour les 75 ans et plus reste proche du seuil d'alerte. L'activité aux urgences pour les moins de 1 an est conforme aux valeurs attendues à cette période.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)Pas de situation inhabituelle cette semaine.

Gastro-entérite aigüe (GEA)Selon SOS Médecin, augmentation de l'activité en Aquitaine et stabilité au niveau national. Baisse des passages aux urgences pour GEA sur l'ensemble des régions.

Grippe et syndromes grippauxEn Aquitaine, poursuite de la diminution de l'activité qui reste toutefois au dessus des seuils avec 9,3 % d'activité liée à la grippe pour SOS Médecins (contre 15,6 % en S09) et 0,4 % pour Oscour® (contre 1,3 % en S09) , au 11/03/2015, 91 cas graves de grippe en réanimation contre 73 le 25/02/2015, ainsi que 4 nouveaux foyers d'IRA en EHPAD.

BronchioliteActivité faible en dessous des seuils. Activité en baisse du réseau AquiRespi avec 49 prises en charge.

Virologie respiratoire et méningites à entérovirusCirculation importante des virus respiratoires saisonniers selon le CHU Bordeaux, notamment grippe A (28 %), grippe B (19 %), coronavirus (19 %) et VRS (15 %).

Intoxications au monoxyde de carbone (bilan au 11/03/15)Depuis sept. 2014, 48 (+5) épisodes d'intoxication au CO exposant 153 personnes en Aquitaine (2 décès). Au niveau national, 36 décès enregistrés depuis sept. 2014.

Année de publication : 16/03/2015