Surveillance sanitaire en région Limousin. Point au 26 septembre 2014.

Publié le 26 Septembre 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la une

Disparités régionales de la mortalité prématurée par maladie cardio-vasculaire en France (2008-2010) et évolutions depuis 2000-2002

Les maladies cardiovasculaires représentent la 3e cause de mortalité prématurée en France. L'InVs publie dans le BEH 26 du 23 septembre, une étude visant à décrire les disparités régionales de mortalité cardiovasculaire prématurée pour les cardiopathies ischémiques (CPI), les maladies cérébrovasculaires (MCV), l'insuffisance cardiaque (IC) et l'embolie pulmonaire (EP), en 2008-2010, et d'étudier les évolutions temporelles. Les données ont été extraites des bases nationales des causes médicales de décès. Pour chaque pathologie, les taux annuels moyens régionaux de 2008-2010 ont été standardisés puis comparés au taux national. Leurs évolutions depuis 2000-2002 ont été analysées par des régressions de Poisson.D'importantes disparités régionales ont été observées. Certaines régions dont le Limousin présentaient des taux de mortalité prématurée plus élevés que la moyenne nationale pour les quatre pathologies considérées.