Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 18 septembre 2014.

Publié le 19 Septembre 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

MortalitéLes effectifs de décès (tous âges et 75 ans et plus) se situent au niveau des valeurs attendues à cette saison.

Passages aux urgences des populations sensiblesLes recours aux urgences des 75 ans et plus et pour les moins de 1 an restent dans les valeurs attendues à cette période.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)Pas de situation inhabituelle observée sur le mois de septembre.

Chikungunya et dengue : surveillance renforcée Depuis le 1er mai, début de la surveillance renforcée en Lot-et-Garonne et en Gironde où le moustique tigre (Aedes albopictus) est implanté, 125 cas suspects ont été signalés.Parmi eux, 53 cas de chikungunya, 25 cas de dengue et 2 co-infections ont été confirmés, tous importés. Au 11 Septembre 2014, deux cas de dengue autochtone ont été identifié dans le Var, sans lien épidémiologique car de sérotype différent.

Gastro-entérite aigüe (GEA)Activité modérée et conforme à l'attendu en Aquitaine. Légère hausse des consultations SOS Médecins pour GEA au niveau national.

Asthme et AllergieLégère hausse des recours aux soins d'urgence pour allergies et poursuite de l'augmentation pour asthme en Aquitaine et en France selon SOS Médecins et Oscour ®. A noter que cette hausse de l'activité pour asthme est observée chaque année pendant les 2 semaines suivant la rentrée scolaire. En prévision, risque allergique moyen en Aquitaine.

Méningites à entérovirusCirculation du virus depuis S26 en Aquitaine selon Oscour® et le service de virologie du CHU de Bordeaux.

Intoxications aux champignons (indicateur non détaillé dans le corps du document)Depuis le mois de juillet, en Aquitaine, 19 cas selon le CAPTV et 2 selon Oscour® (439 et 186 en France).